Comment Bien Choisir Une Porte Blindée En 10 Points

Comment Bien Choisir Une Porte Blindée En 10 Points

Comment choisir une porte blindée? Pour rappel, un bloc porte blindée est un ensemble de sécurité cohérent comprenant une porte blindée et son cadre métallique.

La porte blindée est plus souvent destinées aux appartements qu’aux maisons, car, dans celles-ci, un accès plus fragile sera presque toujours présent, rendant la porte blindée inutile.

Combien coûte une porte blindée?

Le prix d’une porte blindée dépend de plusieurs facteurs. Par exemple sa solidité, sa finition, le nombre de points de fermeture et les options envisagées. En moyenne, le prix oscille entre 2000€ et 4000€. Le temps de pose par l’équipe spécialisée varie entre une demi-journée et une journée complète.

10 points pour choisir une porte blindée

Voici une checklist en 10 points pour vous aider à choisir une porte blindée en connaissance de cause.

Plusieurs points de fermeture

Minimum 5 points de fermeture. Plus vous en aurez, mieux ce sera. Certaines portes blindées comptent plus de 20 points d’ancrage.

C’est l’un des principaux éléments qui font qu’une porte blindée est résistante ou pas.

Des points d’ancrage dans le sol

Beaucoup de serrures multipoints de portes blindées s’ancrent notamment jusque dans le sol. C’est un point important car la résistance d’une dalle de béton est très importante. Beaucoup plus qu’une simple gâche de porte.

Une rosace de sécurité autour du cylindre

C’est un point crucial. Si le cylindre dépasse de 2 millimètres ou plus du vantail de la porte ou de sa rosace de sécurité, il est arrachable.

Dans ce cas, même vos 24 points d’ancrages ne vous seraient d’aucune utilité, car une fois le cylindre brisé, la porte peut être ouverte facilement.

La serrure et ses multiples points d'ancrages : un élément essentiel pour choisir une porte blindée
La serrure d’une porte blindée

Ne vous inquiétez toutefois pas trop : si vous commandez une porte blindée, la rosace de sécurité est normalement un équipement de série.

Lire aussi : La Rosace De Sécurité : l’Indispensable Atout Pour Sécuriser Une Porte

Des ergots de sécurité côté paumelles

Les ergots de sécurité, aussi appelés « goujons anti-dégondage » assurent un rôle de renfort du côté charnières/paumelles.

Ce sont de simples tiges en acier, fixes, qui s’insèrent dans des trous préforés dans le cadre en métal quand on ferme la porte.

Ainsi, si une attaque au pied-de-biche a lieu du côté des paumelles et que celles-ci se brisent, les ergots retiendront la porte dans ses gonds.

Un vantail de porte en acier

Le vantail d’une porte est en quelque sorte son panneau central. Pour un bloc porte blindée, il doit être constitué d’acier (même s’il est recouvert d’une finition en bois) et être muni d’un blindage au centre.

Un cadre en acier

Le cadre de la porte (la partie fixe autour de la porte) doit également être en acier. Vos chambranles et ébrasements seront donc en acier.

Le cadre doit être constitué en un seul bloc et être solidement fixé dans la maçonnerie, avec au minimum 15 points de fixations.

Une bonne maçonnerie

La maçonnerie, justement, doit être de bonne qualité. De préférence des briques ou des parpaings de béton.

Si votre mur est constitué de blocs de béton cellulaire ou de carreaux de plâtre et que le placeur installe quand même la porte blindée, vous vous faites escroquer.

Sa résistance sera en effet proche de zéro. En cas de fermeture trop énergique, vous risquez même de voir s’effondrer un pan de votre mur

Des paumelles (ou charnières) solides

C’est un point important pour choisir une porte blindée car elles soutiennent le poids de la porte quand elle est ouverte.

En outre, certains cambrioleurs attaquent du côté paumelles parce qu’il y a trop de points de fermeture du côté serrure.

C’est donc important, de ce côté, d’être équipé de paumelles renforcées et d’ergots de sécurité.

Un entrebâilleur ou judas de porte intégré

Certaines personnes malintentionnées s’introduisent dans les immeubles en sonnant au hasard, ou en profitant d’une livraison. Ils vont ensuite sonner aux portes pour perpétrer un vol par ruse.

C’est pourquoi un contrôle d’identité sous forme de judas ou entrebâilleur reste intéressant. Attention, mieux vaut commander directement ce dispositif avec la porte blindée, car si vous l’ajoutez par la suite, la porte perdra son agrément coupe-feu (pour le judas, il faudra en effet percer la porte).

Une résistance au feu 30 minutes

Ce dernier point est une option. Certaines personnes, notamment les habitants des rez-de-chaussée et premier étage, en auront moins besoin.

Néanmoins pour les habitants d’étages plus hauts, une résistance au feu de 30 minutes minimum n’est pas un luxe. Cela pourrait même, dans certains cas, vous sauver la vie.

Conclusion

Voilà, vous savez comment choisir une porte blindée. N’hésitez pas à demander des devis à au moins 3 installateurs différents et… à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.